Les Mutualités Libres, à travers les yeux d’Emilie

Emilie a réalisé un stage d’observation aux Mutualités Libres, au sein de l’équipe Communication. Voici ce qu’elle retient de son passage chez nous !

 

Je n’ai eu l’occasion d’observer les Mutualités Libres que très brièvement, lors de deux matinées d’immersion en compagnie d’Alexandra Giroux, Program Manager Change & Internal Communication. Mais si je devais m’y référer, je comparerais cette entreprise à une immense ruche : pleine de vie et d’activités incessantes, et pourtant si organisée. Tous les employés en son sein, tels les travailleuses de l’ombre, effectuent leur ouvrage avec entrain et détermination. Les collaborations et échanges sont monnaie courante, et la polyvalence y est le maître mot. Paradoxalement, malgré l’agitation, l’atmosphère y est sereine et décontractée.

Je pense que ce qui m’a le plus marqué, en tant que simple observatrice, c’est la rapidité avec laquelle j’y ai trouvé ma place. Au sein des Mutualités Libres, je n’étais pas “étudiante” ou “observante”, j’étais quelqu’un, à part entière. J’ai intégré cette agitation dès le moment même où j’en ai franchi les portes. Alors que je m’imaginais devoir me fondre dans le décor et écouter, Alexandra Giroux m’a donné l’opportunité de découvrir réellement le métier de communicant et de me glisser dans la peau du personnage à maintes reprises. Si je n’ai eu que de petites tâches à effectuer, cela m’a au moins permis d’avoir une première approche de la réalité du terrain. Et en deux jours, j’en ai aperçu et expérimenté bien plus que ce que j’espérais. Cette courte visite m’a confortée sur mes perspectives d’avenir et m’a donné envie d’en découvrir encore plus sur le domaine de la communication d’entreprise.

Mais plus qu’un métier, j’ai aussi découvert une façon nouvelle d’envisager la vie en entreprise. Moi qui me la représentais de manière sérieuse et hiérarchisée, j’ai découvert qu’il était tout à fait envisageable de remettre le bien-être au travail et les relations humaines au centre des préoccupations de l’entreprise, sans que cela ne semble en impacter négativement les outputs. De plus, j’ai découvert, par le biais d’Alexandra, les facettes d’un métier certes exigeant, mais aussi créatif, varié et extrêmement humain. L’empathie, l’écoute, voilà son mantra. C’est une leçon que je garderai ancrée durant mon parcours de vie : le communicant, quelle que soit sa position dans l’entreprise, est un “problems solver”. Et ce que je retiendrai d’Alexandra, outre sa bonne humeur contagieuse, c’est que, peu importe les imprévus rencontrés, peu importe les heures passées sur un projet, rien ne sera jamais plus satisfaisant que la résolution d’un problème, et le sourire de son client.


Si vous aussi vous avez envie de réaliser un stage aux Mutualités Libres, contactez-vous !