Les lectures dont je me serais passée pendant ma grossesse

Dans un dernier article, je vous parlais des livres que j’ai particulièrement aimés pendant ma grossesse.

En revanche j’ai beaucoup moins accroché à toute une série de lectures. Je ne vais pas toutes les citer mais de manière générale, ce qui m’a le plus souvent déplu est le manque de documentation pour écrire le livre, les clichés et lieux communs, le côté anxiogène ou encore la posture trop ésotérique et marginale à mon goût. Voici une sélection de trois lectures que je ne recommanderais pas à une amie, selon la formule consacrée. La liste n’est malheureusement pas exhaustive.

 

Partir de l’exemple pour démontrer une généralité ?

cahiergrossesseparesseuse

Première déception, Le cahier grossesse des paresseuses de Frédérique Corre-Montagu : j’avais beaucoup aimé les illustrations, très mignonnes et amusantes et le fait que le livre détaille ce qui se passe dans la ventre de la maman semaine après semaine.

En revanche, au fil de la lecture (deux pages par semaine, un rythme pas trop intense donc), j’ai eu le sentiment de lire toujours la même chose : « alors vous avez trouvé le prénom ? » ou bien « cette semaine, bébé grandit ». Pas assez d’information à mon goût et quand il y en a, elles manquent de contexte. Par exemple, semaine après semaine, la taille et le poids du bébé est indiquée mais ces données auraient gagné selon moi à être présentées de manière plus générale car chaque cas est unique : pourquoi pas donner comme référence un fruit comme cela se fait parfois ? Les généralisations sont dangereuses : chaque femme est unique, tout comme chaque grossesse.

De plus, certains conseils m’ont vraiment surpris. Par exemple, semaine 27 « Arrêtez le sport si vous ne voulez pas accoucher plus tôt que prévu ». J’ai demandé l’avis de mon médecin qui m’a dit qu’au contraire, le sport était excellent sauf dans certains cas où la maman est informée.

Au fil des pages, j’ai eu l’impression de lire le carnet de grossesse d’une femme en particulier et je ne me suis pas retrouvée dans les situations décrites. Peut-être parce que j’ai la chance d’avoir une grossesse qui s’est très bien passée et que du coup je n’ai pas envie de lire tout le catalogues des horreurs qui est listé de pages en pages.

Dommage, ce livre s’annonçait prometteur mais j’ai été déçue par son contenu, trop simpliste et parfois trop alarmistes.

 

Et avec ceci, vous reprendrez bien un peu de lieux communs ?

grossessesereine

Autre déception, le livre 120 astuces pour une grossesse sereine de Marjolaine Solaro. J’ai d’ailleurs pour l’anecdote partagé un passage du livre avec mon kiné qui m’a demandé si la source était Le journal de Spirou, c’est pour dire… Beaucoup de pages et de blabla ou pas grand-chose avec des conseils qui sont le bon sens même. Morceaux choisis :

« dormir sereinement est la clé pour être en forme » (p.51 – Oui ? Je pensais que le café au redbull m’aiderait à compenser mes nuits en boîte)

« les accessoires seront plus qu’utiles pour égayer votre silhouette de grossesse » (p.86 – Les bijoux ne sont donc pas contre indiqués pendant la grossesse ? Ouf !)

« si vous avez déjà un ou plusieurs enfants, il est plus adroit de leur annoncer la grossesse avant qu’ils en entendent parler par des personnes extérieures ou qu’ils le devinent seuls » (p.93 Et moi qui comptait leur faire la sortir en revenant de l’hôpital…)

– ou encore « la dernière semaine, libérez votre espace de travail de vos effets personnels et faites la poussière, c’est plus sympa pour votre remplaçant. » (p.124 – Youpi ! Grâce à ce conseil ma remplaçante ne se retrouvera pas avec les manches qui collent dans le jus de l’orange que j’ai pelée il y a quelques jours)

Bref, si vous connaissez une femme enceinte, ne lui offrez pas ce livre, elle risque d’être vexée.

 

Cette vidéo va vous prouver que vous prenez sans le savoir des risques depuis le début de votre grossesse. Vous n’en croirez pas vos yeux.

2015-01-11 09_44_29-Produits toxiques et grossesse - Doctissimo

Parfois, je me demande si Doctissimo & Co utilisent des générateurs de titres pour trouver celui qui sera la plus racoleur. Je n’ai rien en soi contre le principe du clickbait, qui n’est au final qu’une suite logique aux grands titres de la presse à scandale. Tant que cela concerne une vidéo de chat trop mignon ou un tutoriel pour voler une part de pizza sans que personne ne s’en rende compte, cela me va. En revanche quand ces titres concernent des articles qui traitent de la santé, cela me pose un problème. L’appât du clic l’emporte malheureusement trop souvent sur la qualité du contenu. Et comme ces saletés de sites internet sont souvent bien référencés, une simple recherche dans Google vous proposera dès la première page d’accéder au pire d’Internet, de Doctissimo à Au féminin. Cette situation m’a fait prendre une nouvelle habitude : exclure de toutes mes recherches les résultats provenant de Doctissimo (il suffit de taper « -doctissimo »  à côté du terme sur lequel vous souhaitez faire une recherche).

Le problème de Doctissimo & co est plus large que leur simples articles. Pire, il y a leurs forums qui malheureusement sont un lieu de discussion pour beaucoup de femme qui pour de multiples raisons, notamment socio-économiques, ne peuvent pas aller chez le médecin. Cette situation est d’ailleurs bien décortiquée dans le livre Le Choeur des Femmes et où Martin Winckler présente un médecin qui à côté de son travail passe du temps à répondre à des questions sur un forum médical, de manière bénévole. C’est d’ailleurs ce qu’il a lui-même fait pendant très longtemps sur son site internet, bourré d’infos intéressantes.

Heureusement, tous les sites d’information médicale (et tous les forums) ne sont pas à jeter, loin de là. Il existe de nombreuses références anglophones ou francophones qui méritent que l’on s’y attarde. Par exemple, le site d’Allo docteur a le mérite de vulgariser les informations et de garder un ton assez neutre. Sur smartphone, il existe également toute une série d’apps plutôt bien faites telles que Pregnancy week by week, Babycenter – my pregnancy today ou encore What to expect.

 

Si vous avez aussi des lectures que vous déconseillez pendant la grossesse ou quand bébé est là, faites-le moi savoir ! Cela m’évitera de perdre mon temps et mon énergie dans de vaines lectures !