[Podcast] Facebook au boulot : est-ce bien raisonnable ?

Le réseau social d’entreprise Facebook at work (ou « workplace by Facebook« ) ouvre ses portes. Que faut-il en penser ? Est-il bien raisonnable d’utiliser Facebook au boulot ? Sophie Mergen, journaliste à la RTBF nous a posé la question pour le journal de La première et de Vivacité. Vous entendrez également le point de vue sur la question de Brice Le Blévennec, CEO d’Emakina.

2016-10-10-17_57_58-vivacite-le-journal-de-17-heures

Facebook at work est officiellement disponible pour les entreprises depuis le 10 octobre 2016. L’occasion de faire le point sur les risques et opportunités offerts par cet outil.

Les RSE (réseaux sociaux d’entreprise offrent toute une série d’opportunités tant pour les employeurs que pour les employés.

Voici quelques uns des avantages des RSE pour les entreprises :

  • cela permet de casser les silos : chacun peut partager sa veille et travailler plus facilement sur les projets interdépartement
  • les dirigeants peuvent favoriser la communication « bottom up » en invitant au feedback et à la co-création
  • les collègues peuvent poser des questions et s’entraider dans un monde professionnel où la complexité est croissante
  • les nouveaux collaborateurs sont intégrés plus facilement : ils sentent mieux la culture d’entreprise, ils peuvent poser des questions, etc

Les RSE offrent également toute une série d’avantages pour les employés :

  • cela permet de garder le lien, ce qui est d’autant plus important dans un contexte d’entreprise libérée où l’on est amené à travailler au bureau, à la maison ou dans un espace de coworking
  • les RSE réduisent le nombre d’e-mails échangés en consolidant dans un fil de discussion tous les échanges
  • les employés accèdent plus facilement à une information qu’ils recherchent, depuis leur ordinateur ou leur smartphone

facebook-ceo-says-group-will-not-become-a-media-company-2016-8

Cependant, ce type de projet est également rempli d’écueils :

  • il existe un certain nombre de pré requis techniques : certaines entreprises bloquent encore l’accès à toute une série de sites tels que les réseaux sociaux
  • il y a également un pré requis culturel : les managers doivent oser faire confiance à leurs employés et les utilisateurs doivent découvrir que les réseaux sociaux ne sont pas uniquement utiles pour les loisirs. En effet, ils permettent de gagner du temps s’ils sont bien utilisés.
  • le lancement d’un nouvel outil de ce type doit s’intégrer dans un projet global afin d’accompagner, de former et d’inspirer les collaborateurs

 

Quelques chiffres clé :
15% : c’est le pourcentage de croissance d’utilisation des RSE en 2015 d’après une étude de Lecko
67% : c’est le nombre de managers qui comprennent l’intérêt de la transformation digitale mais qui éprouvent des difficultés à remettre en question le système actuel
60 000 : c’est le nombre d’entreprises qui se seraient inscrites en liste d’attente pour pouvoir utiliser Facebook at work
1,7 milliard : c’est le nombre d’utilisateurs actuels de Facebook, un public susceptible d’adopter plus facilement Facebook at work