Des faire-parts et des dragées

Une des activité amusante quand on attend un bébé, est la réalisation des faire-parts et des ballotins de dragées. En Belgique il est en effet courant d’offrir ces bonbons à la naissance d’un enfant.

Pour les faire-part, nous avons fait appel aux talents de mon frère qui a lui-même dessiné des petits oiseaux qui gazouillent pour la naissance de Mathilda. Il nous a proposé une première version que nous avons beaucoup aimée (en haut à gauche de l’image).

fairepart

Finalement nous avons choisi de ne pas mettre le nom du bébé sur la couverture pour que cela ne soit pas redondant avec le texte présent à l’intérieur. Nous avons donc opté pour un hashtag représentant notre état d’esprit du moment. Et nous n’avons pas non plus indiqué le deuxième prénom de Mathilda pour éviter la confusion. Un petit test d’impression, sans la date de naissance car nous ne savions pas encore qu’il s’agirait du 10/02 et hop, le bon à tirer était validé !

 

Concernant l’impression, nous nous sommes tout d’abord rendus chez Le Typographe, un imprimeur à Bruxelles qui propose de magnifiques impressions. Malheureusement, leur méthode de travail ne leur permettait pas d’imprimer l’image car la technique qu’ils utilisent s’apparente à celle des tampons. En tout cas leurs réalisations sont vraiment magnifiques !

typographe

 

Du coup, pour l’impression des faire-parts, nous nous sommes tournés vers Gelato Cloud qui nous a permis d’intégrer à la carte nos propres illustrations. La livraison est assurée en 48H, ce qui est un excellent délai.

Nous avons aussi profité de l’occasion pour faire réaliser par My Dear Paper un tampon avec notre adresse.

mydearpaper

Cela nous a d’ailleurs permis de nous rendre compte qu’il n’existe pas de convention européenne concernant la manière de rédiger une adresse. Met-on le numéro de rue au début ou à la fin ? Le code postal doit-il être précédé ou pas de la lettre du pays ? En fonction de l’endroit où vous vivez, toutes ces conventions sont différentes. Quel casse-tête ! En tout cas nous aimons beaucoup le rendu de ce tampon encreur, à utiliser avec une encre unie ou une encre dégradée… en fonction du destinataire !

N’ayant aucune expérience en ce qui concerne les ballotins de dragées, j’ai demande conseil sur Twitter pour savoir où je pourrais me fournir en matériel. J’avais déjà regardé ce qui était proposé sur Amazon mais malheureusement beaucoup de vendeurs ne livraient pas en France. Ebay proposait aussi des cartons et du ruban mais en provenance de Honk-Kong donc malheureusement, le temps de livraison était trop long par rapport au temps qu’il nous restait avant la naissance de Mathilda. J’ai donc suivi les conseils que l’on ma donnés sur Twitter et je me suis rendue dans le magasin Ava. Le choix de cartons et rubans et très important et il y a aussi une petite vitrine avec des exemples de création. C’était donc très pratique pour choisir quelque chose qui nous plairait vraiment.

dragees

Une fois le matériel acheté, il a fallu monter les petites boîtes, les remplir de dragées, ajouter une petite étiquette et fermer le tout avec un ruban. C’est un peu long mais si on fait cela devant une bonne émission (au hasard, Les Maternelles), cela reste plaisant ! Comme les initiales de Mathilda sont M.M. et que son trigramme est MMS nous avons mis des M&Ms dans les petits ballotins.

 

Comme quoi, la naissance d’un enfant est une chouette opportunité pour s’initier à de nouveaux projets créatifs !