Le mot de la semaine est circonlocution (à ne pas confondre avec circonvolution)

Découvrez le mot de la semaine !
Circonlocution : Le terme « circonlocution » est utilisé pour désigner une phrase visant à obscurcir le sens de ce qui doit être dit afin de masquer un certain embarras. La circonlocution est également de manière plus générale un procédé rhétorique par lequel un mot est remplacé par une expression le désignant. Elle s’utilise dans la langue commune pour exprimer des idées. Elle se rapproche donc de la périphrase, ayant un sens plus littéraire. Son origine est d’ailleurs la même, puisque circumlocutio est la traduction latine pour le grec περιφρασις.
Quelques exemples : 
  • « L’oiseau messager du printemps » pour désigner l’hirondelle.
  • « L’île de beauté » pour désigner la Corse.
  • « La langue de Molière » pour désigner la langue française.
  • « Le pays des matins calmes » pour désigner la Corée
  • « La ville éternelle » pour désigner Rome
  • « La ville trois fois sainte » pour désigner Jérusalem
  • « le roi des animaux » pour désigner le lion
  • « le plus vieux métier du monde » pour désigner la prostitution

 

Circonvolution(Figuré) Fait de s’exprimer de façon complexe, spécialement en tournant autour d’une idée centrale, en y revenant toujours. Le plus souvent en exprimant quelque chose de façon indirecte, ce qui rapproche le sens de celui de circonlocution.

Note : Certains dictionnaires les qualifient de synonymes.

 

Quelques exemples : 
  • Mais il le laisse entendre au détour d’une phrase toute en circonvolution : « Une des empreintes du sarkozysme c’est sa capacité à s’ouvrir, ça signifie qu’il n’y a aucune raison d’y renoncer, et au contraire tous les motifs pour persévérer ». (europe1.fr Le tour des matinales, 19 mai 2009)
  • La virtuosité vocale de Laurent Poitrenaux est impressionnante : conduisant la fée dans le labyrinthe que constitue l’appartement de Gertrude, Alice prend un ton tour à tour caressant et dédaigneux, tandis que ses circonvolutions verbales tissent comme une toile d’araignée autour de la fée qui, médusée, est devenue mutique. (site www.fluctuat.net)

Merci à Tanguy de m’avoir suggéré ce mot ! Vous connaissez aussi un joli mot ? N’hésitez pas à le partager.